La bibliothèque de l'AJPN est en partie en vente, retrouvez le catalogue sur Amazon en cliquant ICI...
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
312 annonces de recherche Actualités  -  Revue de presse
39/45 en France
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36593 communes
95 départements
1148 lieux d'internement
636 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
3854 Justes de France
742 résistants juifs
8767 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliographie Cartographie
Vichy en Aquitaine
Glossaire
Audience : Xiti  -  Online Plan du site
Ajouter ce site à vos favoris Signaler un problème technique
Imprimer cette page
2nd World War Europe animation

Repères chronologiques 1905 à 1945

1905/1939 - 1940 - 1941 - 1942 - 1943 - 1944 - 1945

Code couleur : Alliés - Espagne - France - Allemagne - Neutres - URSS
26 mars 1905. Loi ordonnant le fichage systématique des Tsiganes, le nomadisme est interdit en temps de guerre, cette loi permettra l'internement de plus de 5 000 Tsiganes durant la guerre. Une très faible minorité de Tsiganes français sera déportée.
1919. Fondation du Parti des ouvriers allemands (DAP) qui deviendra en 1921 le NSDAP (parti nazi).
14 avril 1931. Proclamation de la Seconde République espagnole.
30 janvier 1933. Hitler devient Chancelier du Reich.
Février 1933. Incendie du Reichstag attribué au parti communiste (KPD).
22 mars 1933. Ouverture du premier camp de concentration à Dachau en Allemagne.
1er avril 1933. En Allemagne, journée nationale de boycott des commerçants et médecins juifs, organisée et orchestrée par le NSDAP.
7 avril 1933. En Allemagne, révocation des fonctionnaires juifs allemands ; numerus clausus pour les étudiants juifs ; les avocats juifs sont radiés du barreau.
10 mai 1933. Les nazis organisent des autodafés dans toute l’Allemagne : des livres sont brûlés sur la place publique au prétexte qu’écrits par des Juifs, communistes etc.
Juillet 1933. En Allemagne, retrait de la citoyenneté allemande aux Juifs originaires d’Europe de l’Est.
Octobre 1933. En Allemagne, exclusion des Juifs de la presse.
Mars 1935. Le service militaire obligatoire est rétabli en Allemagne.
07 avril 1935. Portugal. Le parlement interdit la maçonnerie. Les fonctionnaires doivent déclarer sous serment qu'ils n'appartiennent à aucune société secrète. La législation antimaçonnique portugaise servira de modèle à Vichy.
Mai 1935. En Allemagne, Les Juifs allemands ne peuvent intégrer l’armée.
Août 1935. Début du boycott d’Etat en Allemagne : plus aucun contrat public n’est conclu avec des entrepreneurs juifs.
15 septembre 1935. Les Juifs perdent leurs droits politiques. Les "lois de Nuremberg" ("Lois pour la protection de l’honneur et du sang allemand") organisent la séparation entre "Aryens" et Juifs.
Mars 1936. L’Allemagne occupe la Rhénanie.
17 et 18 juillet 1936. Soulèvement nationaliste en Espagne.
Fin juillet 1936. Les troupes marocaines, 25 000 hommes dirigés par Franco, entrent en Espagne le 5 août et rejoignent les 15 000 hommes de Mola.
Novembre 1936 à mars 1937. Les nationalistes espagnols attaquent Madrid et échouent.
19 juin 1936. Les nationalistes prennent la ville de Bilbao.
26 août 1936. Santander tombe. Seules les Asturies restent aux mains des Républicains jusqu'au 17 octobre.
Septembre 1936. Création des Brigades internationales en soutien aux républicains espagnols. 59 000 hommes d'Europe, d'Europe de l'Est, des Balkans et des Amériques composaient les Brigades en juin 1937.
26 avril 1937. À l'instigation de Franco la légion Condor de la Luftwafe, protégée de la chasse aérienne italienne, bombarde la ville de Guernica de 16 h 30 à 19 h 45. Deux tiers de la ville sont détruits. Cette action est considérée comme le 1er raid aérien sur une population civil de l'histoire, bien que la légion Condor ait bombardé des dizaines de milliers de civils sur la route Malaga/Almeria en février, et que l'aviation italienne ait bombardé Durango en avril.
11 mars 1938. L'armée allemande envahit l'Autriche. Dès le 12 mars 3 heures du matin, la Gestapo arrête des Francs-maçons. Leurs appartements sont pillés. Certains sont envoyés en camps de concentration. Des centaines de Francs-maçons autrichiens fuient en Tchécoslovaquie, en France, en Suisse.
12 mars 1938. Proclamation de 'l’Anschluss' (annexion de l'Autriche par le Reich). Cette annexion est plébiscitée par 99 % des Autrichiens le 10 avril.
Avril 1938. En Allemagne, Les Juifs doivent faire enregistrer les biens qu’ils possèdent.
Avril 1938. En Autriche, ouverture d’un "centre d’émigration juive" à Vienne.
02 mai 1938. Décret-loi du 2 mai 1938, dit décret Daladier: Autorise les préfets à assigner à résidence les réfugiés et demandeurs d'asile.
Juin 1938. En Allemagne, début de "l’aryanisation" forcée : transfert des biens à l’Etat allemand chargé du transfert à des propriétaires "aryens".
Juillet 1938. En Allemagne, les médecins juifs n’ont plus le droit de soigner que des patients juifs.
Juillet 1938. La conférence d’Evian (sur le sort des réfugiés du Reich) est un échec.
17 août 1938. En Allemagne, le port d’un deuxième prénom "Israël" et "Sara" devient obligatoire pour tous les Juifs.
30 septembre 1938. Accords de Munich signés entre l'Allemagne, la France, la Grande-Bretagne et l'Italie représentées respectivement par Adolf Hitler, Édouard Daladier, Neville Chamberlain et Benito Mussolini. Ils mettent fin à la crise des Sudètes et indirectement scellent la mort de la Tchécoslovaquie comme État indépendant.
07 novembre 1938. Herschel Grynszpan, Juif polonais né le 28 mars 1921 à Hanovre, en Allemagne, se rend à l'ambassade d'Allemagne à Paris et tire à bout portant sur le secrétaire Ernst vom Rath. Cet acte servit de prétexte à Adolf Hitler pour lancer contre les Juifs des opérations de grande envergure qui aboutiront, trois jours plus tard, à la Nuit de cristal.
Nuit du 9 au 10 novembre 1938. La nuit de Cristal (Reichskristallnacht), premier pogrom à grande échelle contre les Juifs dans tout le Reich, suite à l'assassinat du secrétaire d'ambassade Ernst vom Rath.
12 novembre 1938. Le gouvernement du Reich inflige une amende d'un milliard de Reichsmark à la communauté juive suite à l'attentat contre Ernst vom Rath.
12 novembre 1938. Le Gouvernement Daladier publie un décret prévoyant la création de centres spéciaux pour l'internement des « étrangers indésirables ».
Décembre 1938. Le gouvernement du Reich inflige une amende d'un milliard de Reichsmark à la communauté juive suite à l'attentat contre Ernst vom Rath.
21 janvier 1939. Ouverture du premier centre de rassemblement des étrangers à Rieucros (Mende, Lozère), premier camps d'internement pour les « étrangers indésirables ».
26 janvier 1939. Prise de Barcelone par les phalangistes entraîant la " Retirada ".
30 janvier 1939. Hitler annonce au Reishtag que « Si la communauté juive internationale…doit impliquer les nations européennes dans une nouvelle guerre… le résultat en sera l'extermination de la race juive en Europe. »
01 février 1939. Le Sénateur de New York, Robert F. Wagner, voulait permettre l'admission de 20 000 enfants de réfugiés aux Etats-Unis. Sa requête a été rejetée par le président Roosevelt.
01 février 1939. Décret. Les Juifs sont obligés de se séparer de tout objet en or et en argent.
01 février 1939. Ouverture des camps d'Argelès et d'Agde pour faire face à l'arrivée massive des Républicains espagnols.
06 février 1939. Le Gouvernement Français accepte d'accueillir les Républicains espagnols et de les regrouper dans cinq camps des Pyrénées-Orientales proches de la frontière.
03 mars 1939. Début du pontificat de Pie XII, le pape du silence pendant la Shoah.
15 mars 1939. En violation flagrante des accords de Munich, l'Allemagne envahit ce qu'il reste de la Tchécoslovaquie. (Archive INA).
01 avril 1939. Décret permettant à tout propriétaire “aryen" d'expulser son locataire juif.
1er avril 1939. Franco annonce que la guerre d'Espagne est terminée.
20 avril 1939. Hitler a 50 ans. Pour l'occasion, toutes les églises catholiques arborent la croix gammée.
28 avril 1939. Le ministre des affaires étrangères soviétiques, Litvinov, un Juif, est congédié et remplacé par Molotov. La voie est ouverte en vue de la signature du pacte germano-soviétique qui scellera le destin de la Pologne, en partageant ce pays entre l'Allemagne et l'URSS.
30 avril 1939. Adoption d'une loi privant les Juifs de protection locative : ils seront expropriés et relogés dans des maisons « juives ».
05 mai 1939. Décret. Les Juifs naturalisés après 1914 sont dénaturalisés. Ils sont expulsés de la fonction publique.
14 mai 1939. Affaire du Paquebot Saint-Louis : 930 réfugiés juifs partis de Hambourg, arrivent à Cuba munis de laissez-passer. Le président cubain Frederico refuse de reconnaître la validité de leur document. Le St-Louis retourne en Europe où ses passagers se réfugient en Angleterre et en France.
15 mai 1939. Ouverture du camp de Ravensbrück pour les femmes. Le camp a fermé en avril 1944 à la demande de la Croix-rouge. Plus de 90 000 femmes sont mortes à Ravensbrück.
01 juillet 1939. Mise en place du programme d'Euthanasie « T4 » d'élimination des malades mentaux. Devant l'opposition de la population et la mobilisation de l'église, Hitler sera contraint de reculer, et mettra un terme au génocide des malades mentaux.
27 juillet 1939. A Prague, Adolf Eichmann ouvre le Bureau pour l'émigration des Juifs. Les Juifs sont contraints de s'inscrire à l'émigration et d'abandonner leur biens. Jusqu'à l'interdiction de l'émigration, plus de 26 000 Juifs parviendront à s'enfuir de Tchécoslovaquie.
18 août 1939. T4. Une circulaire allemande ordonne au personnel médical de déclarer les nouveaux-nés handicapés pour une "élimination" immédiate.
23 août 1939. Le pacte Von Ribbentrop-Molotov, également appelé pacte germano-soviétique, fut signé le 23 août 1939 entre les ministres des Affaires étrangères du Troisième Reich (Joachim von Ribbentrop) et de l'Union soviétique (Viatcheslav Molotov).
Fin août 1939. Le gouvernement anticipant le conflit, choisit d'évacuer les civils alsaciens proches du Rhin.
01 septembre 1939. Les troupes allemandes envahissent la Pologne. (Archive INA).
01 septembre 1939. Décret confirmant la circulaire du 30 août 1939 prévoyant, en cas de conflit armé, « le rassemblement dans des centres spéciaux de tous les étrangers de sexe masculin ressortissant de territoires appartenant à l'ennemi » âgés de 17 à 50 ans.
02 septembre 1939. Évacuation par train de 374 000 Alsaciens, donc 115 000 Starsbourgeois, avec 3 jours de vivre et 3 kg de bagage. Les Hauts-Rhinois sont répartis en Haute-Garonne, Landes et Gers, les Bas-Rhinois en Indre, Haute-Vienne et Dordogne. Jusqu'au printemps 1940 le 8e bataillon de douaniers sous les ordres du commandant Matrod aura en charge la surveillance de Strasbourg désertée.
03 septembre 1939. La France et la Grande-Bretagne déclarent la guerre à l'Allemagne en réponse à l'invasion de la Pologne.
03 septembre 1939. Italie. Le Cardinal Innitzer suggère à Pie XII que les élèves religieux saluent avec les mots : Heil Hitler, loué soit Jésus Christ ».
05 septembre 1939. Tous les étrangers de sexe masculin ressortissant de territoires appartenant à l'ennemi âgés de 17 à 65 ans doivent rejoindre les centres de rassemblement.
08 septembre 1939. Pologne. Les troupes allemandes prennent la ville de Lodz où vivent plus de 200 000 Juifs.
09 septembre 1939. Pologne. Les Einsatzkommandos (Unité SS) commencent à brûler des Synagogues. A Bedzin la Synagogue a été remplie de Juifs et brûlée.
09 septembre 1939. Canada. Sur la recommandation du Premier ministre Mackenzie King, le Canada déclare la guerre à l'Allemagne.
15 septembre 1939. Ultimatum japonais à la France exigeant la cession de bases navales en Indochine.
17 septembre 1939. Devant l'avance rapide des Allemands en Pologne, les Russes envahissent la Pologne à leur tour. Les Juifs de la zone soviétique de la Pologne seront pour beaucoup déportés dans des régions de l'est, ce qui leur permettra de survivre à la Shoah.
19 septembre 1939. Hitler fait son entrée dans la ville de Dantzig. Cette ville servit de prétexte à Hitler pour des revendications territoriales à la Pologne.
21 septembre 1939. Heydrich met en place au cours d'une conférence les « Premières étapes dans la Solution Finale ». Il recommande la ségrégation de tous juifs dans les ghettos, et la formation de conseils juifs locaux (Judenrats) totalement soumis au pouvoir nazi. Les Judenrats seront un redoutable outil d'autodestruction. Il y avait 128 Judenrats en Pologne
23 septembre 1939. Les Juifs allemands n'ont pas le droit de posséder des radios.
26 septembre 1939. Le parti communiste français est dissous et le journal L'Humanité interdit.
27 septembre 1939. Varsovie est tombée. 350 000 Juifs tombent sous la botte nazie.
29 septembre 1939. Après un combat héroïque, la Pologne capitule devant l'Allemagne. Les lanciers polonais à cheval contre les panzers n'avaient aucune chance.
01 octobre 1939. Pologne. Mise en place d'archives clandestines des Juifs de Varsovie par le Dr Emmanuel Ringelblum, connu comme le principal Historien du ghetto de Varsovie. Des écrivains, des historiens, des enseignants, des Rabbins, décriront la vie du ghetto.
06 octobre 1939. Suite à la victoire éclair contre la Pologne, Hitler lance un appel à la paix mais prépare son attaque à l'Ouest. Nom de code : plan jaune.
10 octobre 1939. La Pologne est divisée en quatre districts : Varsovie, Lublin, Radom, et Cracovie. Hans Franck est nommé gouverneur général de Pologne. Il est la plus haute autorité administrative de l'occupation nazie. Il encouragera et supervisera l'extermination des Juifs de Pologne. Il sera pendu à Nuremberg.
11 octobre 1939. La France et l'Angleterre rejettent les offres de paix de Hitler et refuse le fait accomplis.
27 octobre 1939. Hans Franck instaure le travail obligatoire en Pologne pour tous les Juifs de 14 à 60 ans.
01 novembre 1939. Pologne. Mise en place de l'Organisation Militaire Juive (ZZW), formée de jeunes issus du Betar (David Appelbaum, Henryk Lifszyc, Kalman Mendelson et Yehuda Bialoskara). Le ZZW jouera un rôle primordial dans le soulèvement du ghetto de Varsovie ainsi que dans les maquis de forêt.
01 novembre 1939. Pologne. Le port d'un brassard bleu et blanc est rendu obligatoire pour les Juifs de plus de douze ans.
08 novembre 1939. Un attentat à la bombe ravage le Buergerbräukeller où Hitler a prononcé une allocution devant la vieille garde du parti.
15 novembre 1939. Début de la déportation de 200 000 Polonais et 100 000 Juifs du Wartheland vers le Gouvernement général.
18 novembre 1939. Décret-loi prévoyant l'extension des mesures d'internement prises à l'encontre des "individus dangereux pour la défense nationale et pour la sécurité publique" sur décision du préfet.
23 novembre 1939. Les cuirassés Gneisenau et Scharnhorst coulent le HMS Rawalpindi.
30 novembre 1939. Après avoir rompu les pourparlers avec la Finlande, les Russes passent à l'attaque et envahissent le pays. Le général Mannerheim les tiendra en échec et résistera jusqu'en mars 1940.
01 décembre 1939. Les Juifs de Varsovie sont placés dans des quartiers réservés.
17 décembre 1939. Le cuirassé de poche Graf Spee se saborde à Montevideo croyant avoir à faire face à des forces supérieures à la sortie en haute mer. Il avait dû combattre l'Exeter l'Ajax et l'Achille quelques jours auparavant.
30 décembre 1939. Trois bateaux avec à son bord 1 210 réfugiés juifs de Vienne et Prague, ont été arrêté sur le Danube à la frontière romano-yougoslave. Les bateaux font route vers Eretz israël mais sont arrêtés à la demande du gouvernement britannique. Finalement, 200 enfants reçoivent des permis pour continuer le voyage, Tous les autres doivent faire demi-tour. Les hommes sont pris au village de Zasavica ils seront tués en octobre 41. Les femmes et les enfants sont pris au camp de Sajmiste; ils seront gazés dans des camions fermés.
1939 et 1940. Internement massif des ressortissants du Reich.
1905/1939 - 1940 - 1941 - 1942 - 1943 - 1944 - 1945
Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
| Informations légales | Remerciements |
 
23 visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2014