L'AJPN met en vente une partie de sa bibliothèque, retrouvez le catalogue sur Amazon... Die pädagogische Ausstellung Das versteckte Kind ist in deutscher Sprache verfügbar - L'exposition pédagogique L'enfant cachée existe maintenant en langue allemande
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Soutenez le travail de l'AJPN
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
304 annonces de recherche
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
Recevoir les infos AJPN
39/45 en France
base des données identifiées par l'AJPN
Nouveaux articles
Une page au hasard
36593 communes
95 départements
1148 lieux d'internement
636 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
3854 Justes de France
742 résistants juifs
8765 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliographie Cartographie
Vichy en Aquitaine
Glossaire Espace enseignants
Association AJPN Rapport moral
Comment contribuer au site
Soutenir le travail de l'AJPN
Paiement en ligne
Contacter l'AJPN
Partenaires Liens d'intérêt
Remerciements
Téléchargements Résultats d'audience Online Xiti
Plan du site
Ajouter ce site à vos favoris
Imprimer cette page

Département de l'Indre-et-Loire en 1939-1945


[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Departement-de-l-Indre-et-Loire-en-1939-1945
La préfecture d'Indre-et-Loire à Tours
source photo : © AD de Indre-et-Loire
crédit photo : D.R.
Histoire

La drôle de guerre

Après l'invasion de la Pologne par l'Allemagne, le 1er septembre 1939, la France et le Royaume-Uni déclarent la guerre à l'Allemagne le 3 septembre 1939.
520 000 français sont évacués des zones frontalières comprises entre la ligne Maginot et l’Allemagne.
L'Allemagne nazie envahit la France, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas le 10 mai 1940.

Le gouvernement désemparé se replie de Paris à Bordeaux dès le 11 juin. La France est envahie. C’est l’exode vers le sud. Le président du Conseil : Paul Reynaud, est contraint de démissionner. Le maréchal Pétain forme alors un nouveau gouvernement.

21/08/2010

[Compléter l'article]

L'Occupation et la collaboration

Le 14 juin 1940, les troupes allemandes défilent à Paris, sur les Champs-Elysées.

Le 22 juin 1940, la France écrasée signe l'Armistice. Les Allemands mettent en place toute une série de mesures pour limiter sur le territoire la circulation des personnes et des marchandises et le trafic postal entre deux grandes zones délimitées par la ligne de démarcation qui sépare la zone libre où s’exerce l’autorité du gouvernement de Vichy, de la zone occupée par les Allemands.
La ligne de démarcation traverse treize départements sur 1 200 km : Ain, Allier, Charente, Cher, Dordogne, Gironde, Indre-et-Loire, Jura, Landes, Loir-et-Cher, Pyrénées-Atlantiques, Saône-et-Loire, Vienne.

Le maréchal Pétain obtient les pleins pouvoirs le 10 juillet 1940. La République est abolie à Vichy.

Dès juillet 1940, un commandement militaire est installé en Indre-et-Loire et bon nombre de châteaux sont réquisitionnés par les officiers allemands.
De nombreux prêtres de Touraine et un véritable réseau organise la fuite de nombreuses personnes vers la zone libre.

La ligne est d'abord surveillée par des troupes de la Wermacht, qui ne mettent pas trop de zèle.
Après la déclaration de guerre de l'URSS, ces troupes furent remplacées par des douaniers et les passages devinrent beaucoup plus difficiles et même parfois dangereux.

La Demarkationsline - la ligne de démarcation - ne disparaîtra que le 1er mars 1943, plusieurs mois après l’occupation totale de la France, le 11 novembre 1942.

Les actions de résistance prennent alors un autre tour.

21/08/2010

[Compléter l'article]

Toutes les communes de l'Indre-et-Loire

Les camps et les lieux d'internement de l'Indre-et-Loire

203e CTE 37130 Cinq-Mars la Pile
Camp de La Lande à Monts 37260 Monts
Camp de la Morellerie 37340 Avrillé-les-Ponceaux
Ecole-prison Michelet 37000 Tours
École Normale de Saint-Symphorien 37000 Tours
Frontstalag 180 37400 Amboise
Frontstalag 180 37000 Tours
Ruchard 37220 Avon-les-Roches

Les lieux de sauvetage de l'Indre-et-Loire

Château de la Rochedain 37330 Souvigné
Couvent d'Abilly-Descartes 37160 Descartes
Soeurs de Saint-Martin de Bourgueil 37140 Bourgueil

Les 39 Justes parmi les Nations de l'Indre-et-Loire

Henriette Beaudiot  (Monts) Élisabeth Goupille  (Descartes) Bernard  Louault  (Chédigny)
Anne-Marie Bigot Rozenbaum  (Loches) Jean Goupille  (Descartes) Jeanne  Louault  (Chédigny)
Marcelle Blain  (Tours) Jeanne Goupille  (Descartes) Odile Merlin  (Saint-Avertin)
André Blanchet  (La Guerche) Louis Goupille  (Descartes) Pierre  Merlin  (Saint-Avertin)
Georgette Blanchet  (La Guerche) Pierre Goupille  (Descartes) Odette Métais  (Joué-lès-Tours) (Descartes)
Henri Blanchet  (La Guerche) Paul Haviland  (Yzeures-sur-Creuse) Jeanne Nabineau  (Tours)
René Blanchet  (La Guerche) Louis Jeudi  (Chenonceaux) René Nabineau  (Tours)
Jean Chaigneau  (Tours) (Nice) Madeleine  Jeudi  (Chenonceaux) Andrée Pasquier  (Château-Renault)
Lucien Clément  (Monts) Geneviève Liaume  (Monts) Isabelle  Prouteau  (Sainte-Maure-de-Touraine)
Madeleine Clément  (Monts) Roger  Liaume  (Monts) Jean  Prouteau  (Sainte-Maure-de-Touraine)
Geneviève Gadart  (Tours) Alexis Lignoux  (Perrusson) Denise Renard  (Descartes)
Maurice  Genest  (Tours) Augustine Lignoux  (Perrusson) Pierre Renard  (Descartes)
André Goupille  (Descartes) (Le Grand-Pressigny) Odette Lignoux Balenci  (Perrusson) Armande  Tremblay  (La Ferrière)

Familles hébergées, cachées ou sauvées de l'Indre-et-Loire[Compléter]


Article non renseigné. Si vous avez connaissance de personnes hébergées, sauvées ou cachées dans la commune, cliquez ci-dessus sur “Compléter” et ajoutez leur nom, prénom, leur date de naissance, les circonstances du sauvetage, si possible.


45 Familles arrêtées dans le département [Compléter]

Champigny-sur-Veude
09/1942 Famille Loewenberger - André, 43 ans, né le 10/05/1909 à Caudéran (33), Fanny, 44 ans, née Horvilleur le 10 mars 1908 à Château-Salins (Moselle), et leur fils Robert, 12 ans, né le 10/03/1940 à Caudéran (33), habitaient Boulay (Moselle). Réfugiés à Champigny, ils résidaient 40, rue du Clos-Bellot. Arrêtés parce que juifs, ils sont déportés sans retour de Drancy vers Auschwitz par le convoi n° 34 du 18/09/1942.
Déportation : 18/09/1942 convoi no 34
JO : Mémorial de la déportation des Juifs de France, Beate et Serge Klarsfeld, Paris 1978


06/1944 Famille Meyokas - Judas (Guda), 47 ans, né le 12/09/1896 à Constantinople, et ses enfants, Rachel, 15 ans, née le 06/04/1929 à Paris 12e, Joseph (Yosef), 13 ans, né le 14/11/1930 à Paris 12e, et Salomon, 11 ans, né le 06/01/1933 à Paris 12e, habitaient 2, chemin du Bas du Rû à Champigny-sur-Veude. Arrêtés parce que juifs, ils sont déportés sans retour de Drancy vers Auschwitz par le convoi n° 76 du 30/06/1944.
Déportation : 30/06/1944 convoi no 76
JO : Mémorial de la déportation des Juifs de France, Beate et Serge Klarsfeld, Paris 1978

Descartes
16/02/1944 Famille Renard - Pierre Renard*, résistant, passeur, arrêté par la Gestapo le 16 février 1944 (La Haye-Descartes) est déporté à Dachau. Il survécut mais, brisé par les souffrances et la maladie, mourut le 13 mai 1945. Il a été nommé Juste parmi les Nations à titre posthume le 11 novembre 1969, pour avoir sauvé la famille Freudman.
JO :

Dolus-le-Sec
02/07/1942 Famille Dzialoszynski - David Dzialoszynski, né le 10 mars 1910 à Lowicz (Pologne), et son épouse Berthe née Friedmann le 08/11/1914 à Saint-Ouen-les-Vignes habitent à Tours. Leur fils Pierre naît à Tours le 01/07/1933. Après la promulgation du statut des juifs le 03/10/1940, David, Berthe et Pierre se font recenser comme juifs et reçoivent leur carte d'identité marquée du mot "Juif". La mère de David, Esther, née Elwing le 26/09/1888 à Zynardov (Pologne), couturière, habite rue Coursière avec sa fille Madeleine et son petit-fils Jacques (Yitzak) né à Dantzig en 1936. Pierre, scolarisé à l’École Velpeau, vient vivre chez sa grand-mère à partir de janvier 1942. Le 2 juillet 1942, Esther, 56 ans, et ses deux petits-fils, Pierre, 9 ans, et Jacques, 5 ans, ainsi que leur tante qui n’a que 17 ans tentent le passage de la ligne de démarcation à Dolus-le-Sec. Ils sont arrêtés, emmenés en car à la prison Michelet tandis que leur tante "part travailler en Allemagne". Les enfants et leur grand-mère y restent avant d’être internés au camp de La Lande à Monts. Ils seront déportés sans retour parce que juifs par le convoi n° 31 du 11/09/1942.
Déportation : 11/09/1942 convoi no 31
JO : AREHSVAL

Draché
16/02/1944 Famille Michau - Jean (Bergen Belsen)
JO :

>> Voir les 45 familles arrêtées dans le département <<

Chronologie [Ajouter]

30/06/1940 - Les troupes allemandes évacuent le département de l'Indre.
02/11/1940 - Le gouvernement de Vichy révoque 3 préfets et les place en disponibilités. M. Jouany, préfet d'Ille-et-Vilaine, M. Moulin, préfet d'Eure-et-Loir, et M. Morel, préfet dans les Hautes-Alpes.
15/07/1942 - Les 15 et 16 juillet 1942, arrêtés par la police nazie, avec la collaboration des autorités françaises, 200 juifs de Touraine, hommes, femmes et enfants furent internés à l'École Normale avant leur déportation et leur extermination à Auschwitz Birkenau.

Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.



Autres articles parus dans le site de l'AJPN

1 Témoignage de l'abbé Henri Dupont, du diocèse de Tours (Témoignage de l'abbé Henri Dupont, du diocèse de Tours et rapport sur le service religieux dans le Camp d'Oranienburg près de Berlin, demandé par le pape Pie XII à l'Abbé Henri Dupont du diocèse de Tours. )

Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Site Communal (Site officiel de la Mairie de Draché )
2 A Bléré, la ligne de démarcation est toujours dans les mémoires (Cet article résume bien la position de Bléré et le role heroique de ses habitants Journal La Nouvelle République. 25 Aout 2007 )
3 L'abbé Henri Péan Chef méconnu de la Résistance en Touraine (Le curé de Draché à partir de 1930 sous l'occupation, l'âme de la résistance en Sud Touraine et Nord de la Vienne.
144 pages format 16x23cm 60 illustrations (inédites pour la plupart) ISBN : 978-2-914818-49-0 )
4 Quand le château des Basses Fontaines était une colonie de vacances du Maréchal Pétain... (Histoire de la maison d'enfants des Basses Fontaines entre 1939 et 1945, maison d'enfants qui a recueilli et caché une dizaine d'enfants juifs. )
5 Honneur à des résistants (résistants à Esvre et déportation en camps de la mort. )
6 bombardements à Beaujardin Tours (Chateau de Beaujardin à Tours , bombardements. )


Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]



 
Indre-et-Loire

Région :
Centre
Carte du département

Préfecture :
Tours

Préfets :
Jean Chaigneau *
(11/1940 - 11/1941) Préfet d'Indre-et-Loire. Arrêté en mai 1944 par les Allemands, il est déporté au camp d'Eisenberg
R. Vivier
(1944 - 1948)
Camille Vernet
(1936 - 1940) Préfet d’Indre-et-Loire (1884-1957)
Jean Roussillon
(16/08/1940 - 31/07/1943) Préfet régional de la région d'Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (1896-1970)
Pierre Berger
(1941 - 1942) Pierre Jean Berger, Préfet de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)
Jean Tracou
(1941 - 1944) Préfet d'Indre-et-Loire
Antoine Lemoine
(01/05/1942 - 1943) Antoine Jean Marcel Lemoine, Préfet de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)
René Rivière
(Jan. 1943 - 1943) René Édouard Rivière, Préfet de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)
Charles Donati
(01/08/1943 - 10/08/1944) Charles Guérin Joseph Louis Donati, Préfet régional de la région d'Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayence, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (né en 1891)
Michel Debré
(10/08/1944 - 01/04/1945) Michel Debré dit Jacquier, Commissaire de la république de la région d’Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (1912-1996)
Alain Savary
(01/04/1945 - 11/05/1945) Commissaire de la république de la région d’Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (1918-1988)
Marc Freund-Valade
(11/09/1943 - 10/05/1944) Marc Paul Freund dit Freund-Valade, Préfet de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)
André Fourcade
(10/05/1944 - 06/1944) André Fourcade dit Vergnaud, Commissaire régional de la République de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne), arrêté par la Gestapo en juin 1944, fusillé à Buzet-sur-le-Tarn le 17 août 1944
Fernand Musso
(1944 - 1944) Préfet d'Indre-et-Loire. Révoqué et emprisonné à la Libération
Paul-Robert Vivier
(01/09/1944 ) Préfet d'Indre-et-Loire de la Libération
Pierre Boursicot
(23/10/1944 - 1946) Commissaire régional de la République de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)

À lire, à voir…

Jacques Cukier Jacques Cukier
L'éclipse

ACHETER EN LIGNE

Frédéric Auger Frédéric Auger
Louis Auger
André Guédé
Bernard Heude
Simon Ostermann
Sologne et Solognots dans la Seconde Guerre mondiale

 

Francine Fellrath Francine Fellrath
Plaques et stèles commémoratives, 1939-1945, en Indre-et-Loire

 

Jean-Gilles Dutardre Jean-Gilles Dutardre
L’abbé Henri Péan, chef méconnu de la résistance en Touraine

ACHETER EN LIGNE

Sophie Paisot-Beal Sophie Paisot-Beal
Roger Prévost
Histoire des camps d'internement en Indre-et-Loire : 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Alain-André Bernstein Alain-André Bernstein
Gardez mon fils près de vous

ACHETER EN LIGNE

Georgette Guéguen-Dreyfus Georgette Guéguen-Dreyfus
Résistance Indre et vallée du Cher

 

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Jacques Fijalkow
Histoire régionale de la Shoah en France : Déportation, sauvetage, survie

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]
Avertissement Les informations affichées sur le site de l'AJPN sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de notre base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par l'AJPN et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans notre base de données.
* Juste parmi les Nations
| Avertissements | Association AJPN | Soutenir l'AJPN | Missions de l'AJPN | Document de présentation | Rapport moral | Statuts de l'association | Informations légales | Crédit | Remerciements | Contacter l'AJPN |
 
32 visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2014