La bibliothèque de l'AJPN est en partie en vente, retrouvez le catalogue sur Amazon en cliquant ICI...
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
326 annonces de recherche Actualités  -  Revue de presse
39/45 en France
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36593 communes
95 départements
1148 lieux d'internement
636 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
3854 Justes de France
742 résistants juifs
8768 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliographie Cartographie
Vichy en Aquitaine
Glossaire
Audience : Xiti  -  Online Plan du site
Ajouter ce site à vos favoris Signaler un problème technique
Imprimer cette page

Juste parmi les Nations

Claudius Béroujon


Dossier Yad Vashem : 3528
Remise de la médaille de Juste : 20/11/1986
Sauvetage : Le Perréon 69460 - Rhône
Profession: Viticulteur
Religion : Catholique

[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Claudius-Beroujon
Claudius Beroujon en 1953
source photo : Arch. fam.
crédit photo : D.R.
Claudius-Beroujon
Benoîte et Claudius Beroujon
source photo : Inconnu
crédit photo : D.R.
Notice

Benoîte* et Claudius Béroujon*, ont trois enfants, Jeanne*, Suzanne et Georges.

Jacob et Oro Nahoum sont réfugiés à Lyon avec leur fils, Samuel. Jacob parvient à échapper à la milice qui le recherche.
Alors que l'étau se resserre à Lyon et que la zone sud vient d'être occupée par les Allemands, Jacob et Oro décident de confier leur fils Samuel, dit "Marc", âgé de 10 ans, à la résistance.
Il est pris en charge par les sœurs de Notre-Dame de Sion à Lyon et confié à Simone* et André Romanet*, instituteur, secrétaire de mairie, délégué du Secours National à Salles-Arbuissonnas-en-Beaujolais.

Fin 1942, André Romanet* qui connait la famille Béroujon* vient leur demander s'ils accepteraient d'accueillir un enfant juif dont la famille à Lyon courait de grands dangers et risquait d'être arrêtée.
Benoîte* et Claudius Béroujon* acceptèrent aussitôt alors qu'ils hébergeaient déjà deux neveux âgés de 20 ans, réfractaires au STO.

C'est ainsi que Samuel Nahoum arrive au Perréon quelques jours plus tard sur le cadre du vélo d'André Romanet*, en passant par des chemins détournés, en bordure des vignes et loin des routes.

Jeanne*, Suzanne et Georges, l'accueillent comme un petit frère.
Samuel-Marc et Georges, qui ont le même âge, vont ensemble à l'école du village accueillis par M. et Mme Droin, les instituteurs.

Après plusieurs mois chez les Béroujon, Samuel Nahoum s'isolait, anxieux de ne pouvoir donner et recevoir de nouvelles de ses parents restés à Lyon.
Benoîte Béroujon* demande alors à Jeanne*, âgée de 17 ans, étudiante à Lyon, d'aller chez Jacob et Oro Nahoum afin de leur dire où se trouvait leur fils. Elle trouvera Oro seule, Jacob se cache loin de la maison, sans nouvelles de Samuel, en état de grande dépression. Elle la rassure.

L'abbé Serres, le curé du village, cache lui aussi un enfant juif, ainsi que d'autres familles du village et des environs qui accueillent des enfants juifs amenés par André Romanet*. Mais les Béroujon* ne l'apprendront qu'après la guerre.

Benoîte* et Claudius Béroujon*, ainsi que leurs trois enfants vont s'occuper de Samuel Nahoum et le choyer pendant plus d'un an.

Après la guerre, Jeanne* épousera Pierre Lehmann.
Jacob, Oro et Samuel Nahoum, réunis, partiront en Israël

Le 20 novembre 1986, Benoîte*, Claudius* et Jeanne* reçoivent le titre de Justes parmi les Nations.
Le 8 mai 2009, Samuel Nahoum est fait citoyen d'honneur du Perréon.

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem



Réseau de sauvetage
Erreur requête - select * from ajpn_triersanspeine where idsession='1416786540' order by champ5